Tous les articles par photovoyage

Les Pouilles : nos dix étapes pour découvrir la région

Retour sur nos vacances dans les Pouilles, une région qui ne manque pas de charme. Nous avons sélectionné pour vous 10 lieux que nous avons particulièrement aimé et que nous allons vous faire découvrir. C’est parti pour une visite des Pouilles en 10 étapes !

Pour commencer, nous vous amenons au coeur de la vallée des Trulli (vallée d’Itria de son vrai nom).

Mais au fait, c’est quoi un Trullo ?

Et bien, c’est à l’origine un habitat de petits paysans et d’ouvriers agricoles,  typique de cette région. Beaucoup on été restaurés et font office aujourd’hui, de logement de vacances (maison d’hôtes ou B&B). Maintenant que vous savez ce que c’est, on vous emmène dans une ville dont la notoriété est dû uniquement à ce type d’habitat original.

1- Alberrobello

Emblème de la région, le village des Trulli comme on l’appelle est très touristique certes, mais il vaut vraiment le déplacement. Ce quartier composé entièrement de Trulli est unique au monde et on déambule dans ces ruelles pentues les yeux émerveillés par ces habitations d’un autre temps. Visiter les Pouilles sans s’arrêter à Alberrobello, c’est un peu comme visiter Paris sans voir la tour Eiffel….

Trulli

2- Locorotondo

A quelques kilomètres de son illustre voisin, ce village vaut lui aussi la visite. Il fait bon flâner dans ces petites ruelles avec ses maisons blanches. Ce n’est pas pour rien qu’il est classé parmi les plus beaux villages d’Italie. Vous y verrez des Trulli évidemment mais le village a aussi d’autres monuments intéressants, et notamment quelques églises comme l’église cathédrale de Saint-Georges, le coeur de Locorotondo ou encore l’église de notre dame « della Greca », batie au 12ème siècle.

Locorontondo

3-Polignano

Un faux air de Bonifacio. Polignano et ses falaises est un autre beau village, très touristique et très animé. Les restaurants ne manquent pas à Polignano, et on prend plaisir à visiter la ville en soirée, une fois les chaleurs passées. 

Fondée par les Grecs,  la ville accroche ses maisons blanches à des falaises dont les soubassements sont rongés par les vagues qui y ont creusé quantité de grottes.  Depuis les balcons surplombant la mer, le panorama est inoubliable. Il est possible également de visiter les grottes en bateau pour découvrir la ville différemment.

4-Grotte de la Castellana

A quelques kilomètre de Poilgnano, voici un lieu absolument magnifique. 1H30 de visite sous terre à admirer les trésors que la nature nous offre. Si vous devez voir une seule grotte dans votre vie, pourquoi pas Castellana ? C’est surement l’un des plus beaux sites du genre. Stalagtites, stalagmites, canyons, cavernes, etc

Vous en prendrez plein les yeux ! Malheureusement, nous n’avons pas beaucoup de photos à vous montrer.  En effet, les photos ne sont autorisées que dans la première salle. Vous pouvez par contre visiter le site pour en savoir un peu plus  et découvrir un peu mieux ce bijou :
http://www.grottedicastellana.it/fr/

Grotta dela Castellana

5-Lecce

Une ville parmi les plus belles d’Italie je pense. Lecce a beaucoup de très beaux monuments et l’unité de l’architecture dans son centre en font une escale à ne pas râter lorsqu’on visite les Pouilles.

Difficile de résumer la ville à quelques monuments. 

On  peut cependant parler de  la Piazza Duomo, jadis utilisée comme citadelle fortifiée pour la défense et aujourd’hui considérée comme le «salon» le plus élégant de la ville. Cette magnifique place  est délimitée par la cathédrale, le palais épiscopal et le palazzo del Seminario.

Prenez le pouls de la ville en visitant l’une des plus belles places du pays, en dégustant bien sûr une glace pour supporter les chaleurs estivales…

6-Grotta dela Poesia

Un autre lieu très fréquenté. Une piscine naturelle entourée de falaises et chacun y va de son plongeon dans une eau cristalline. Pas de plage de sable ici mais des rochers. Tout le charme de ce lieu, vraiment superbe ! On a regretté de ne pas avoir les kayaks pour voir ces falaises depuis la mer et profiter un peu mieux des lieux.

Grotta de la Poesia

7-Torre Guaceto

Une réserve naturelle, et une jolie plage pas très loin de Brindisi. Torre Guaceto est un site très sympa pour se baigner. Cela reste un site assez préservé (c’est relatif évidemment…) mais en s’éloignant un peu on arrive à trouver des coins un peu moins bondés où l’on peut profiter de l’eau cristalline…

Torre Guaceto

8-Punta Prosciutto

Au sud, sur la cote ionienne, la plage de Punta Prosciutto est elle noire de monde en plein été. Une armée de parasols a refroidit nos ardeurs…

Heureusement, sur droite, une partie classée comme réserve naturelle, abrite elle, une plage plus sauvage et nettement moins fréquentée. Une eau chaude et claire pour un moment de baignade fort agréable. On recommande.

Punta

9-Gallipoli

Cette ville d’origine grecque du sud des Pouilles, sur la côte ionienne est une très jolie ville, animée et qui mérite aussi qu’on s’y arrête. Nous n’avons pour notre part, fait qu’une courte pause, le temps de se désaltérer avec un granité. La ville se compose de deux parties : le Borgo, partie moderne,  et la vieille ville, située sur une ile et qui renferme un riche patrimoine…

10-Fabrique d’huile de Cisternino

A Cisternino, la fabrique d’huile d’olives « Il Frantolino » ravira les amateurs de bons produits. Vous y trouverez une large variété de très bons produits fabriqués à partir des superbes oliviers de la région. Les huiles aromatisées (à la mandarine par exemple) sont vraiment délicieuses et sublimeront vos salades ! Si vous visitez la vallée des Trulli, arrêtez vous à Cisternino pour visiter cette fabrique. Vous ne le regretterez pas et vous aurez plein de choses à rapporter.

Lien : http://www.ilfrantolio.it/

Olivier

 

C’est la fin de cette découverte des Pouilles, une région qui est de plus en plus visitée par nos compatriotes. Il faut dire que la région des Pouilles a beaucoup de choses à dévoiler et deux semaines de vacances ne seront pas de trop pour bien découvrir tous les trésors qu’elle recèle. Pour vous aider, nous avons préparé une selection de Trulli où vous pourrez poser vos valises pour visiter cette magnifique région.

Découvrez notre selection de Trulli

Nos bon tuyaux pour visiter Pompéi

Pompéi est une destination incontournable lorsque l’on est dans le sud de l’Italie. A quelques kilomètres de Naples, cette cité romaine ensevelie par le Vésuve vaut en effet vraiment la visite. Et pour vous permettre d’apprécier vraiment ce moment, nous vous dévoilons quelques bons plans.

Pompéi

Préparer la visite

Pour commencer, il faut bien reconnaitre que la visite de Pompéi peut s’avérer longue et difficile, et d’autant plus lorsqu’on a des enfants. Pour les intéresser à la visite, nous avons donc utilisé un livre pour enfant : « La véritable histoire de Livia »

Avec Livia, ils entrent dans l’Histoire de Pompéi, et apprennent la vie à Pompéi à cette époque. La visite des ruines sera ensuite plus concrète pour eux et surtout ils associeront ce qu’ils voient, à l’histoire de Livia.

Vous l’aurez compris. C’est un achat à ne pas oublier dans vos bagages…

(Merci d’utilisez le lien ci-dessous pour commander le livre.)

 

 

 

La veritable histoire de Livia

Pour débuter la visite, rendez vous directement à la porte principale. Les autres portes sont réservées aux groupes. Ne vous faites donc pas avoir…

Pour visiter les ruines, vous pouvez prendre un audio guide. Nous avons de notre côté utilisé le livre prêté par notre chambre d’hôte (voir coordonnées plus bas). Le guide est utile pour comprendre un peu à quoi correspondent les bâtiments et pour en savoir plus sur leur utilisation.

Un autre conseil que nous pouvons vous faire :

Le site de Pompéi est très vaste. Vous ne pourrez donc pas tout voir. Je pense que le mieux est de cibler les principaux bâtiments et de surtout de s’imprégner des lieux. Vous trouverez ci-dessous un plan détaillé :

 

Pour vous faciliter la visite, nous vous donnons ici les lieux que l’on a préférés :

Continuer la lecture de Nos bon tuyaux pour visiter Pompéi

Balade automnale dans le vignoble de Marin

Quoi de mieux qu’une balade dans la nature à cette période pour admirer les magnifiques couleurs d’automne. Nous avons donc été du côté de Marin, sur les hauteurs de Thonon. Le parking se trouve au Larry, sur la route de Publier. Le chemin longe la Dranse dans des bois puis  après une quinzaine de minutes nous atteignons les vignes ensoleillées qui dominent la rivière. 

Panorama de Marin

Nous avons seulement fait une petite promenade mais vous pouvez faire la boucle complète. Il vous faudra dans ce cas environ 3H30. Pas de difficultés majeure pour cette balade familiale.

On ne peut que vous encourager à découvrir ce très joli coin.

Fiche rando Boucle des Vignes 

[Shooting] Halloween Party ! (2014)

Nouvelle catégorie:

J’inaugure ici une nouvelle partie du site consacrée à la photographie « posée ». En effet, ce type de photo mettant en scène des modèles m’intéresse de plus en plus et j’aimerai me perfectionner dans ce domaine.

J’ai donc investi dans un peu de matériel pour pouvoir dompter la lumière et mettre en valeur les modèles. Flash, kit déclencheur radio et prochainement un parapluie. 

De nombreux site permettent d’apprendre comment mettre en scène cet équipement pour faire des photos à la manière des studios. C’est ce qu’on appel le strobisme.

Si ce type de photo vous intéresse aussi, je vous conseille de visiter ce très bon site : www.strobox.com. Pour ma part, je trouve que ce site est une mine d’or.

Modèles et collaboration :

Mes modèles sont pour le moment des membres de ma famille proche mais je serai heureux de collaborer avec des modèles amateurs sur des projets intéressants.

Dans ce cas, n’hésitez pas à me contacter par mail (info@photovoyage.fr)

Je vous présente ici ma première séance photo réalisée il y a quelques années pour Halloween.

Halloween en famille :

La photo que je vous présente ici est issue d’une séance photo réalisée en famille. Ma femme s’est occupée du décor, du maquillage, et a fait certaines photos. J’ai pour ma part mis en place le studio improvisé dans la forêt, et notre fille a joué les modèles de circonstance. Un super moment que je vous présente ici et qu’on a prévu de refaire ce week-end…

Mise en scène :
 

 

 

 

Matériel : 

Canon 450D + objectif 50mm
Flash Metz déporté

Lieu :

Forêt de Corsuet (73)

Modèle :

Chanel D.

Halloween en famille
Halloween en famille

Voici enfin la galerie :

Le sentier des Dieux en famille

Surement l’une des plus belles balades côtière du monde !  D’Europe en tous cas…

De Agerola à Positano

Le sentier des Dieux part de Agerola et rejoint Positano, sur la côte amalfitaine, après quand même 3H de marche. On conseil de le faire dans ce sens car Positano est l’un des joyaux de la côte et donc un bon objectif our une balade.

La vue est magnifique depuis ce sentier accidenté mais néanmoins abordable, presque par tous. Notre fille de 6 ans s’en est bien tirée.

On recommande néanmoins de bonnes chaussures.

N’oubliez pas non plus d’apporter de l’eau. Il fait chaud en  plein été.

 

 

 

 

 

Départ du sentier
Départ du sentier
Vue imprenable
Vue imprenable
En route sur le sentier des Dieux
En route sur le sentier des Dieux

_MG_4836 (Copier)

A l’arrivée , nous avons pris la navette pour redescendre à Positano. Il est aussi possible de descendre par les 1000 marches (pour les plus courageux)…

Vous aurez alors bien mérité un granité au citron à la terrasse d’un café de Positano…

Bref, si vous ne l’avez pas encore compris, le sentier des Dieux est une randonnée à ne pas rater si vous passez quelques jours sur la côte amalfitaine. 

 

 

Un petit résumé :

Départ : Bomerano
Point haut : 637m  Point bas : 0m
Dénivelé positif : 537m   Dénivelé négatif : 1154m
Longueur : 10 km   Durée : 3h30

Préparez votre voyage : 

 

 

Guide Lonely Planet Naples et la Côte Amalfitaine


 

 

 

 

 

 

Quelques liens intéressants :

http://www.pathofgods.com/into-the-path/from-east-to-west/from-bomerano-to-nocelle/

Matera : la ville troglodyte du sud

Matera est une ville assez méconnue. Située dans la région de la Basillicate, coincée entre les Pouilles, la Calabre et la Camparie, c’est pourtant l’une des plus belles villes du sud de l’Italie. Avec ses maisons troglodytes, ses murs blancs et ses églises rupestres, Matera est un village qui vaut vraiment qu’on s’y arrête.

Et ce n’est pas non plus un hasard si Matera sera la capitale européenne de la culture en 2019…

Vous n’êtes pas encore convaincu ?

Allez, on vous emmène visiter cette magnifique ville, qui,  il y a cinquante an environ,  était pourtant montré du doigt pour la misère des habitants de ses Sassi.

Les Sassi et les habitations troglodytes

Ces habitations creusées dans la roche ont été alors repris en main pas l’état italien et aujourd’hui la ville a retrouvé la dignité qu’elle mérite.

Matera

_MG_4530 (Copier)

Quel bonheur de se balader dans les rues pavées de cette belle ville.  On y découvre plein de belles choses comme cette porte, marquée par le temps…

Porte

Nous n’avons pas visiter les églises rupestres. Mais ces églises et les Sassi ont permis à Matera d’être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Voici néanmoins un bel exemple d’église rupestre :

Cripta Del Peccato

Sassi in Miniatura : Matera en modèle réduit !

Vous aimez Matera ? Alors ne ratez pas non plus la visite de l’échoppe Sassi in Miniatura. Une superbe reconstitution de la ville. 

Quel travail !

_MG_4538 (Copier)

http://www.materasassiinminiatura.it/

Retrouvez ci dessous notre galerie de Matera :

Notre selection de Trulli à Cisternino

Tenuta Madia à Cisternino

Située à Cisternino, à 15 km d’Alberobello et à 30 km de Tarente, la Tenuta Madia dispose d’une piscine extérieure ouverte en saison ainsi que d’un barbecue. Vous y bénéficierez gratuitement d’un parking privé et d’une connexion Wi-Fi, accessible dans l’ensemble de la maison.

Dotés d’une terrasse, les logement sont équipés d’un coin repas et d’un coin salon avec télévision à écran plat. Ils comportent tous une kitchenette équipée d’un réfrigérateur et d’une plaque de cuisson Leur salle de bains privative est quant à elle pourvue d’une douche et d’un bidet. Par ailleurs, les serviettes de toilette sont fournies.

La Tenuta Madia comprend également une terrasse bien exposée. Un panier de bienvenue est offert dans toutes les chambres, composé de fruits frais, de biscuits, de bouteilles d’eau et de boissons chaudes

Lien vers l’établissement

Tenuta Madia

 

Borgo Canonica à Cisternino

Borgo Canonica est une invitation à retourner dans le passé pour vivre une expérience authentique.
Entouré par les parfums du maquis de  Méditerranée  et par les oliviers séculaires avec leurs formes naturelles, ces 42 trulli hérités de constructions  des années 1800 vous feront  découvrir le rythme de la vie rurale et les miracles d’un paysage archaïque caractérisé par le « pinnacoli » et les cônes en pierre.
Bienvenue dans la Vallée d’Itria, au sein d’un endroit inoubliable qui consolera votre âme.

Lien vers l’établissement

Borgo Canonica

Du lac des Plagnes au lac de Tavaneuse

Aujourd’hui, je vous emmène en montagne. Une jolie randonnée dans la vallée d’Abondance qui vous emmènera du lac des Plagnes jusqu’au lac de Tavaneuse. Cette idée de balade est tirée du très bon site Randos-Montblanc. Vous y trouverez toutes les infos utiles, récit carte etc.

Départ :

Le départ se fait au dessus d’Abondance, au lac des Plagnes. Un chemin en cailloux s’élève tranquillement.

Lac des Plagnes

Continuer la lecture de Du lac des Plagnes au lac de Tavaneuse

La nymphe du Léman

Les sirènes (Albert Samain)

Les Sirènes chantaient… Là-bas, vers les îlots,
Une harpe d’amour soupirait, infinie ;
Les flots voluptueux ruisselaient d’harmonie
Et des larmes montaient aux yeux des matelots.

Les Sirènes chantaient… Là-bas, vers les rochers,
Une haleine de fleurs alanguissait les voiles ;
Et le ciel reflété dans les flots pleins d’étoiles
Versait tout son azur en l’âme des nochers,

Les Sirènes chantaient… Plus tendres à présent,
Leurs voix d’amour pleuraient des larmes dans la brise,
Et c’était une extase où le coeur plein se brise,
Comme un fruit mûr qui s’ouvre au soir d’un jour pesant !

Nymphe du Léman
Nymphe du Léman

 

Vers les lointains, fleuris de jardins vaporeux,
Le vaisseau s’en allait, enveloppé de rêves ;
Et là-bas – visions – sur l’or pâle des grèves
Ondulaient vaguement des torses amoureux.

Diaphanes blancheurs dans la nuit émergeant,
Les Sirènes venaient, lentes, tordant leurs queues
Souples, et sous la lune, au long des vagues bleues,
Roulaient et déroulaient leurs volutes d’argent.

Les nacres de leurs chairs sous un liquide émail
Chatoyaient, ruisselant de perles cristallines,
Et leurs seins nus, cambrant leurs rondeurs opalines,
Tendaient lascivement des pointes de corail.

Leurs bras nus suppliants s’ouvraient, immaculés ;
Leurs cheveux blonds flottaient, emmêlés d’algues vertes,
Et, le col renversé, les narines ouvertes,
Elles offraient le ciel dans leurs yeux étoilés !…

Des lyres se mouraient dans l’air harmonieux ;
Suprême, une langueur s’exhalait des calices,
Et les marins pâmés sentaient, lentes délices,
Des velours de baisers se poser sur leurs yeux…

Jusqu’au bout, aux mortels condamnés par le sort,
Choeur fatal et divin, elles faisaient cortège ;
Et, doucement captif entre leurs bras de neige,
Le vaisseau descendait, radieux, dans la mort !

La nuit tiède embaumait…Là-bas, vers les îlots,
Une harpe d’amour soupirait, infinie ;
Et la mer, déroulant ses vagues d’harmonie,
Étendait son linceul bleu sur les matelots.

Les Sirènes chantaient… Mais le temps est passé
Des beaux trépas cueillis en les Syrtes sereines,
Où l’on pouvait mourir aux lèvres des Sirènes,
Et pour jamais dormir sur son rêve enlacé.