Les pirates de Koufonissi

Voici plusieurs semaines que je n’ai pas publié d’article sur mon blog. Je vous emmène aujourd’hui à la rencontre des pirates de Koufonissi, au sud-est de la Crête.

L’ile de Koufonissi

Cette ile d’un peu plus de 5 km2 située dans la mer de Libye est aujourd’hui inhabitée. Dans l’Antiquité, elle était un lieu important pour la production de teinture violette, tirée d’un gasteropode, Murex Trunculus.

A bord de l’Evdokia

Depuis la station balnéaire de Makry Gialos, nous avons embarqué sur l’Evdokia, le bateau du pirate Jack, pour partir à la découverte de cette ile classée Natura 2000.

L'Evdokia

Nous avons pris la mer à 10H45, puis longé la côte cretoise avant de nous diriger vers Koufonissi.

Baignade dans une baie

Après une bonne heure de navigation, l’Evdokia a jeté l’ancre dans une baie à l’abri du vent pour une baignade inoubliable dans un cadre enchanteur.

Nous avons repris notre chemin pour accoster cette fois sur une autre plage située dans le sud de l’ile, non sans auparavant avoir découvert une grotte dans les falaises de l’ile.

Grotte de Koufonissi

La plage

Nous avons pu profiter de cette magnifique plage de sable blanc, à l’eau cristaline pendant environ deux heures.

Plage à Koufonissi
Plage à Koufonissi

Les plus jeunes moussaillons du bateau ont pu même accompagner Jack pour une chasse au trésor mémorable.

Nous avons quitter ce petit paradis en fin d’après midi pour regagner notre port d’attache, des images plein la tête.

Si vous voulez passer une formidable journée, nous vous recommandons vivement cette « aventure » à bord de l’Evdokia.

Pour vous aider, voici quelques conseils pratiques :

Réservation :

Pour réserver, vous pouvez le faire directement sur le site de cretandailycruise. Prévoyez cela un jour ou deux à l’avance. Coté tarifs, nous avons payé 62 € pour deux adultes et un enfant.

Embarquement : 

Prévoyez d’embarquer plus d’une demie heure avant l’heure de départ. Vous pourrez ainsi avoir la place de votre choix. Attention de passer par l’agence située sur le port avant d’aller au bateau.

Repas : 

Des repas sont servis à bord mais nous vous recommandons de prendre vos sandwichs. Vous pourrez manger sur la plage. Et puis les plateaux repas sur un bateau qui tangue et avec le monde c’est un peu compliqué… Coté tarifs, nous avons consommé boissons et glaces et les prix sont très corrects.

On espère que vous passerez vous aussi une magnifique journée grâce à nos conseils. N’hesitez pas à nous faire part de votre expérience en laissant un commentaire.

Lien :

http://www.cretandailycruises.com/explorecruises/koufonisi/tour/1 enfant055.en.html

Circuit dans le désert marocain (1/3)

Marrakech est souvent présentée comme la porte d’entrée vers le désert marocain. C’est en réalité très exagéré car plusieurs centaines de kilomètres séparent la ville des dunes. Ne comptez donc pas faire une excursion en deux jours depuis la place pour découvrir le désert. Vous feriez beaucoup trop de voiture. Nous avons eu la chance de nous rendre jusqu’au erg de Chégaga, près de Mhamid. C’est l’agence Nomad Attitude qui nous a concocté ce très beau parcours.
Retour sur 3 jours intenses qui resteront dans notre mémoire.

Circuit Maroc

Etape N°1 : Marrakech – Telouet – Aït Ben Haddou  (160 km)

Le taxi nous a récupéré au riad de bonne heure. Nous avons quitté la ville en direction des montagnes. La route est d’abord très plate puis nous commençons l’ascension en direction du col de Tizi N Tichka. Le col culmine à près de 2200m d’altitude.

Route de Telouet

Nous redescendons ensuite et prenons une petite route sur la gauche. Cette « route » caillouteuse de Telouet, va nous emmener vers un village classé au patrimoine de l’Unesco : Ait Ben Addou.

Ce « ksar », typique des constructions pré-sahariennes est sur la route des anciennes caravanes. C’est là qu’a été tournée le film Laurence d’Arabie notamment. Notre très jolie chambre d’hôtes à quelques mètres du village fortifié porte d’ailleurs le nom de caravane, hommage à ce passé pas si lointain. 

Maison d’hotes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut emprunter un pont pour accéder au Ksar. Une fois tout en haut, on a une jolie vue sur les lentours. 

Liens utiles :

Page du ksar sur le site de l’Unesco
La maison d’hôtes « caravane »

 

Un Riad, sinon rien ! (visite du riad El Wiam)

 
 Patio
 
 

En effet, Marrakech n’est elle pas la ville des riads ?

Vous en trouverez des centaines, à tous les prix. Pas facile de choisir dans lequel poser ses valises….

Pourquoi pas le riad El Wiam ?

Fontaine du riad El Wiam

La Situation :

Les riads sont normalement situés dans les medinas. Le Riad El Wiam ne déroge pas à la règle et est situé dans le centre de Marrakech, à quelques pas du musée Boucharouite, et proche de la plupart des sites à visiter (Medersa Ben Youssef, Koutoubia et à 10 minutes de la place Jemaa El Fna).

Architecture du riad El Wiam :

Les riads sont généralement refermés vers l’intérieur et isolé de l’extérieur par de haut murs. Ils s’organisent autour d’un patio comme base d’une structure architecturale en forme de puits étagé en balcons tournés sur l’intérieur. Le patio est frais et climatisé. Il est généralement planté d’arbre et souvent d’un bassin ou d’une fontaine.

Le riad El Wiam adopte lui aussi cette architecture typique et arbore une belle fontaine au coeur du patio central

 

Le patio du riad El Wiam

Accueil : 

Le personnel du riad est également tout à fait charmant. Discrets, souriants et à l’écoute des clients, l’équipe du riad El Wiam est vraiment sympathique et se met en quatre pour vous faire passer une bon séjour à Marrakech.

Confort :

Le riad possède un salon avec de confortables canapés au coeur du patio ainsi qu’une terrasse où vous pourrez profiter du soleil et vous reposer sur l’un des coins aménagés pour cela. Les chambres sont bien équipées et toutes décorées avec gout.

Porte marocaine

Cuisine :

Tajine poulet citron et olives, couscous, tangia (plat traditionnel de la cuisine marocaine originaire de la ville de Marrakech), … Vous dégusterez de bons petits plats….

Services :

Navette

Le riad El Wiam propose enfin des services bien utiles. Pour commencer, vous pouvez être accueilli à l’aéroport. Pas besoin de prendre un taxi. Les premiers pas dans une ville sont parfois synonymes de stress. Avec ce service, plus de soucis. Votre séjour à Marrakech commencera dans les meilleures conditions ! Evidemment pour nous, le retard important de l’avion a mis cette organisation un peu à l’eau et on a dû appeler le riad pour que le chauffeur vienne nous chercher.

Spa

Le riad dispose aussi d’un espace Spa. Vous pourrez ainsi vous détendre au hammam ou vous faire masser par une jeune marocaine vraiment très professionnelle. Que du bonheur et on ne peut que vous conseiller cela, d’autant que les prix sont tout à fait corrects !

Excursions

Enfin, vous pourrez aussi découvrir Essaouira ou la vallée de l’Ourika en profitant des excursions organisées depuis le riad.

Vous êtes convaincu   ?

Réservez votre chambre en cliquant ici : Riad El Wiam

 

Jamais sans mon routard !

On l’aime ou le déteste. Le guide du routard a ses inconditionnels et ses détracteurs. N’est ce pas là, le lot de toutes les stars ? Vous étiez sur Mars ces 50 dernières années et vous ne connaissez pas le guide du Routard (vous savez le guide du petit moustachu…). Pas de panique. Je vais vous présenter ce guide de voyage et surtout je vais vous dire pourquoi c’est notre compagnons dans tous nos périples.

Guide du routard
Guide du routard

Un guide de français pour les français (et alors ?)

Le principal défaut du « routard » est qu’il est victime de son succès. En effet, même à l’autre bout du monde, vous vous retrouverez inévitablement avec de nombreux touristes hexagonaux qui tous suivent les recommandations du guide et se retrouvent sans le vouloir dans les mêmes restaurants… Pas terrible comme dépaysement ! On vous recommande donc de vous laisser guider par votre instinct et de faire vos expériences par vous même.

De bonnes adresses en générale

Evidemment, les adresses proposées dans le guide sont de bonnes adresses mais le guide du routard n’est pas exhaustif et il serait dommage de se contenter uniquement de leurs bons plans. Voyager, c’est aussi découvrir.  Je dis cela mais c’est grâce au guide du routard Venise que j’ai mangé le meilleur Tiramisu de ma vie ….

Des rabais pour les économes

Le guide a négocié des rabais dans certains établissements. C’est surement la raison pour laquelle de nombreux touristes mettent bien en évidence leur guide…. Pour ma part, je n’ai jamais obtenu (ni cherché d’ailleurs) aucun rabais…

Une vision du voyage affirmée

Mais le guide du routard c’est surtout une vision éco-responsable du voyage. Si vous cherchez un guide « neutre » passez votre chemin. Le guide affirme ses opinions et sa vision. Il dénonce certaines pratiques, certains comportements aussi. Les avis sont souvent tranchés. C’est ce qui le différencie le plus et surement la raison pour laquelle il est parfois aussi décrié. 

Démodé le routard ?

A l’heure de Tripadvisor et du numérique, certains trouveront les guides papiers démodés. Pourtant, lorsque vous serez au milieu de nulle part à attendre votre train, sans réseau, vous serez content d’avoir un livre pour vous faire passer le temps. Certe le guide du routard n’est pas un prix Goncourt mais vous pourrez apprendre déjà pas mal de chose sur votre destination. 

Un guide pour toutes les situations

Et puis le routard pourra même répondre à certaines problématiques et s’avérer utile dans des situations auxquelles on ne pense pas quand on achète le guide….
Support pour appareil photo, éventail, cale, bloc note, ….
Il pourra même en cas extrême vous fournir quelques feuilles de papier bien utiles….

Vous l’aurez compris. Je suis adepte du « Routard ». Je ne peux donc que vous conseiller d’acheter vos guides  chez notre partenaire via  notre librairie.  Vous ne payerez pas plus cher qu’ailleurs et vous participerez à faire vivre ce blog. Merci d’avance !

Ma librairie :

Librairie du Routard
Tous les guides du Routard

2018 : mes projets photos pour cette année

Je pense qu’il est bon de se donner des objectifs afin de progresser et de se donner un but dans sa pratique de la photo. Voici mes projets photos pour 2018 !

2018 s’annonce être une grande année photographique.

Avec deux voyages au programme, un au Maroc pour découvrir la ville de Marrakech et le désert et l’autre en Crète, j’ai déjà plusieurs projets photos en tête :

Voyage au Maroc

  • Les couleurs de Marrakech : un reportage haut en couleur sur la ville

Moroccan Riad, Marrakesh Morocco by Felix Cesare on 500px.com
by Felix Cesare on 500px.com

  • Portes et riad
  • Test d’un trépied de voyage
  • Une journée dans le désert 

Chegaga Desert - Marocco by Cazard Stéphane on 500px.com
by Cazard Stéphane on 500px.com

En Crète, deux semaines dans la partie la moins fréquentée de l’ile sera un bon prétexte pour faire des photos de pose longue de la mer, ainsi que des photos nocturnes, notamment de la voie lactée.

Voyage en Crète

Call of the Sea aura by Manos Efchetzis on 500px.com
by Manos Efchetzis on 500px.com

  • Voie lactée crètoise
  • Pose longue sur la côte orientale

Stage en montagne

Autre grand moment, un stage photo en montagne. J’espère y apprendre pas mal de choses. Je compte profiter de cette nuit en refuge pour faire des photos nocturnes.

Anterne lake reflection by Mika Dessagne on 500px.com
by Mika Dessagne

Cyanotype

J’ai également le projet de faire une série de tirages cyanotypes.

Reportages

Enfin, je prévois aussi de vous présenter un reportage sur les cascades du Hérisson dans le Jura…

Isn't this cascade charming? by Steve Walesch on 500px.com
by Steve Walesch on 500px.com

Bref plein de beaux projets en 2018 !

 

La passion de la photo et du voyage