Mes 8 règles pour réussir ses photos de voyages

Parfois dénigrée, la photographie de voyages est de mon point de vue l’une des plus intéressantes. Il n’est pas si facile de faire une belle photo de voyage : celle qui entraîne le « spectateur » à l’autre bout du monde, qui lui fait découvrir une destination grâce à l’oeil du photographe.

Il y a bien sur des règles communes avec les autres types de photographies, mais la photographie de voyage a aussi ses spécificités.

Préparer vos futures photos sur internet

Si  internet est un outil intéressant pour préparer son voyage, le web peut aussi vous aider à réussir vos photos. Recherchez des lieux que vous comptez visiter et regardez comment ceux ci ont été photographiés. Prenez l’inspiration sur la toile. Vous pourrez peut être découvrir des cadrages ou des points de vue intéressants. Vous pouvez aussi rechercher les événements qui se dérouleront quand vous y serez. Vous aurez ainsi des photos de voyage un peu différentes.

Continuer la lecture de Mes 8 règles pour réussir ses photos de voyages

Venise by night

Venise est l’une des villes les plus visitées du monde. Si vous souhaitez profiter au mieux de la ville, pourquoi ne pas visiter la Cité des Doges by night ?  La ville est en effet très sure, et l’ambiance des canaux de nuit donne une part de mystère supplémentaire. Les palais sont mis en valeur, et la place saint Marc prend elle aussi une autre dimension lorsque la basilique est illuminée. Vous pourrez enfin vous balader sur les canaux à bord d’une gondole pour une visite à la fois romantique et mystérieuse, où le temps s’arretera quelques minutes pour vous faire vivre Venise autrement.

 

Découvrez Venise en photo avec le livre de Renée Grimaud : 

Cet ouvrage rempli d’images inédites donne des couleurs inattendues à la plus romantique des cités européennes. Pas de doute, Venise est la ville des amoureux par excellence ! De la place Saint-Marc au pont du Rialto, de La Fenice au pont des Soupirs, du Grand Canal à la lagune, de palais en musées d’art ancien ou contemporain, la Sérénissime se découvre simplement au rythme de la marche, d’une gondole ou d’un vaporetto. Ce décor de théâtre posé à fleur d’eau, fait d’églises baroques, de palais à colonnes, de simples maisons, de ponts, de quais… tient véritablement du miracle. À chaque détour, il offre une petite ruelle à explorer, une place où se reposer et une multitude d’endroits insolites dont la cité des Doges a le secret. Venise résiste à tout, à la mer montante comme aux flots des touristes. Elle appartient à tous, même si le promeneur se demande parfois si elle est une chimère ou une réalité.

Vassilis Tangoulis

Vassilis Tangoulis est un photographe grec mondialement reconnu pour ses photos de paysage en pause longue noir & blanc. Il expérimente aussi la photo couleur en s’essayant à différents genres.

Sa vision photographique pourrait se décrire  comme la conquête du temps dans un monde où « le présent » est seulement une partie infinitésimale du temps, une illusion passagère vis à vis d’un passé et futur presque infini.

http://www.vassilistangoulis.com/gr/

Vassilis Tangoulis

Vassilis Tangoulis

Vassilis Tangoulis

Les couleurs de Burano

A quelques minutes en bateau de Venise, Burano mérite l’excursion. Ce petit village de pécheurs est une petite merveille pour les photographes… En effet, les habitants, pour la plupart pécheurs, peignèrent leur maison d’une couleur pour pouvoir la reconnaitre dans la brume. Le village est ainsi devenu une magnifique palette de couleurs où chaque maison est reconnaissable par sa teinte. Autrefois connu pour sa dentelle, Burano est aujourd’hui une destination touristique incontournable de la lagune de Venise. Ce fut l’un de nos coups de cœurs.

 

 

Le lac de Constance en 5 étapes

Pas facile de mettre en valeur une région quand vous avez découvert les lieux sous la pluie. C’est pourtant ce que nous allons tenté de faire en présentant cette série consacrée au lac de Constance.

Le « Bodensee » est un carrefour de l’Europe, puisque ses rives appartiennent à 3 pays : la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche.

La ville de Constance est un peu la plaque tournante du lac. C’est une ville avec un centre assez joli. Les bords du lac sont agréables, quoiqu’un peu trop « industrialisés ». La statue « Imperia » sur le port rappelle que la ville abrita le concile de Constance entre 1414 et 1418.

Constance

 

A l’autre bout du lac (coté Bavière), Lindau est une ville qui mérite aussi la visite. Son centre historique est situé sur une ile. Il fait bon s’y promener, sur la promenade en bord de lac, ou dans ses rues pavées.

Lindau

Le lac compte en effet plusieurs iles. La plus grande est Reichenau. C’est une ile assez préservée. C’est un peu un grand potager puisque de nombreux maraichers cultivent salades et autres légumes dans les serres qui parsèment l’ile. Reichenau est aussi classée au patrimoine mondial pour ses églises du IXème au XIème siècle.

Reichenau

L’autre ile célèbre du lac de Constance est beaucoup plus petite. Mais Mainau est surement la plus visitée avec ses 2 milions de visiteurs par an. Il faut dire que ce grand parc est un petit paradis pour les amateurs de fleurs. Tulipes, roses, orchidées,…

Mainau

On en prend plein la vue. Ne pas oublier non plus la serre aux papillons. L’entrée n’est pas donnée mais Mainau vaut largement le prix. Une étape incontournable.

Tout comme Meersburg d’ailleurs. Ce petit village médiéval en bord de lac avec son château et ses belles maisons typiques est l’autre attraction à ne pas râter.

De Constance, le mieux est de prendre l’un des nombreux bâteaux qui désservent le village.

Meersburg

Voilà, c’est la fin de notre voyage sur les bords du lac de Constance. Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et visiter cette belle région ?

 

 

Yvoire : la perle du Léman

A quelques kilomètres de Thonon les bains, le village d’Yvoire est l’un des plus beaux villages de France. Au bord du Léman, ce village médiéval jouit d’une situation exceptionnelle. Ses rues pavées, ses maisons typiques, …

Il fait bon flaner ici, et contempler les bateaux qui viennent et repartent  vers la Suisse. Vous pourrez aussi découvrir le Jardin des 5 sens, l’une des curiosités du village, avec biensûr le château.

Dans les nombreux restaurants d’Yvoire, vous dégusterez la spécialité du coin : les filets de perches.

Si vous êtes dans la région,  ne ratez pas Yvoire…

– Village fleuri –Fleurs d'Yvoire

– Le chateau d’Yvoire –Chateau d'Yvoire

Choisir l’ APN idéal pour partir en voyage

Au moment de faire ses valises se pose le choix critique de l’appareil photo. Il existe 3 grandes familles : les compacts, les bridges et les reflex.

Définir ses besoins

Pour choisir il vous faut d’abord definir vos besoins. Si vous partez pour 3 semaines de vélo, je vous conseillerais plutot un compact ou un bridge. Le reflex et ses objectifs risque de remplir très vite vos saccoches…

Si vous aimez la photographie et que vous n’avez pas trop de contraintes, le reflex peut valoir le coup. Attention tout de même à avoir un bon budget. Car acheter un reflex, c’est très différent d’acheter un compact. Il faudra investir dans plusieurs objectifs, souvent aussi couteux que l’appareil. Je dis plusieurs car acheter un reflex et un seul objectif genre 10.200mm ne rime pas à grand chose. Il vaut mieux dans ce cas regarder du coté des bridges.

Utiliser un reflex c’est plus un « art de photographier ».  Choisir le bon objectif, les bon réglages, etc

Tout le monde n’a pas envie de s’embéter avec toutes ces manipulations…

Ayez le bon reflex !

Vous voulez franchir le pas. Très bien. Alors quel appareil reflex acheter ? Il y a 4 grands constructeurs : Canon, Nikon, Pentax et Sony. Chacun prechant pour sa paroisse je ne rentrerais pas dans la discussion polémique de dire quel est le meilleur. Je pense que quelque soit le choix qu’on fait, on pourra trouver son bonheur. Il faut juste être conscient qu’une fois qu’on s’est décidé, c’est pour la vie…Personnellement j’ai choisi Canon.

Restez modestes !

Il faut ensuite trouver le bon modèle. Je serais tenté de vous conseiller le haut de la gamme débutant ( type 700D chez Canon). Pourquoi cela ? Pour plusieurs raisons : d’abord parce que le boitier est moins important que les objectifs pour faire de belles photos. Il vaut mieux consacrer plutot son budget dans le choix de meilleurs objectifs et de choisir un boitier plus « bas de gamme ». En plus les APN débutant sont souvent plus légers donc plus adaptés au voyage. Nous utilisons notre 450D depuis 5 ans et nous sommes très contents avec. Il y a eu de nombreuses versions depuis avec des résolutions beaucoup plus grandes mais ceci est surtout marketing. 14 millions de pixels. Cela fait déjà pas mal non ? Un reflex n’est pas un smartphone !

A vous de jouer !

Et dites vous bien que c’est le photographe qui fait la photo. Pas le boitier. Alors compact, bridge ou reflex, Canon, Nikon ou Pentax… Prenez plaisir à immortaliser vos voyages. C’est à cela qu’on sait si on a fait le bon choix.

La passion de la photo et du voyage